Si j'étais président de la République…



Si j'étais président de la République, je limiterais le mandat du président a deux, par vote au suffrage direct universel ; je renforcerai et je verrouillerai tous les articles pour éviter toute tentative de briguer a un troisième mandat ; je commencerai mes deux quinquennat avec ces mots comme nouvelle devise du pays : Discipline, Ordre et Justice; je lancerai les travaux de développement à Kananga, je relierai Banana à Aru, et de Kasumbalesa à Zongo en passant par Kananga; je fermerai les universités durant deux à trois ans au plus, j’instaurerai la formation militaire obligatoire pour une année avant l’université, je paiera mieux les Ministres, Magistrats et Députes pour réduire la corruption ; je détruirai la place de Victoire pour en faire un Centre Commercial Ultra Moderne ; je détruirai les trois communes dont Barumbu, Kinshasa et Bandal et la place d échangeur pour en faire des cités modernes- échantillon; je ferai de la ville de Goma, Lubumbashi, Kisangani, Matadi, Mbuyi Mayi, des villes échantillons et urbanisées aux normes des villes modernes.

Si j'étais président de la République... Je fermerai les camps Kabila ex camp Mobutu, camp Nkokolo pour les transférer en dehors de Kinshasa, réhabiliter camp CETA et Kibomango et d’autres en provinces ; je lancerai un programme de construction et de transformation des villes de Kinshasa, Lubumbashi, Goma, Mbuyi Mayi, Mbandaka, Matadi, Kindu, Kananga, Kisangani, Bukavu, Bandundu-ville. Je construirai deux nouveaux boulevard a Kinshasa en parallèles de boulevard Lumumba; je relierai toutes les 24 communes de la ville de Kinshasa; je paierai la prime de Mbudi en trois paliers; j interdirai aux mineurs de se promener après 20 h ;  je construirai un autre centre-ville à l’Est de Kinshasa ; je déplacerai la faculté d’agronomie vers le plateau de Batéké; j’instituerai un droit de péage à chaque entrée d’une province; je construirai un stade dans chaque province; je mettrai en place une commission de censure, de lutte contre la corruption, concussion et un Conseil Economique et Social; je réhabiliterai les prisons et en construire d’autres…

Si j'étais président de la République... Je fermerai le marché mitraille de N’djili pour le transformer en centre de montage de voiture en collaboration avec ISTA-Ndolo, ; le chef-lieu de chaque province sera deviendra un centre urbain moderne; je construirai l’Institut National de Préparation Professionnel (INPP) dans chaque chef lieu pour préparer les jeunes à l emploi; j’organiserai l’armée et son budget sera triplet en même tant que les services spéciaux; j organiserai la diplomatie pour qu’elle devienne une diplomatie agissante, proactive, anticipative et de développement; je réhabiliterai les deux aéroports de Ndolo et de N’djili aux normes internationales et j’en construirai un dans chaque province; j’organiserai le ministère des affaires étrangères, d’agriculture, d’économie nationale, et de défense nationale; je ferai un état de lieux des ministères de la Jeunesse et Sport et celui de Culture et Art; je mettrai en place un gouvernement de 33 membres dont 10 femmes; je construirai une cité parlementaire, un palais présidentiel et des cites ultramodernes pour ministres, magistrats et mandataire de l’Etat.

Si j'étais président de la République... L’économie congolaise ne sera pas tenue par les étrangers ; je ferai appel à la diaspora de venir investir au pays, supprimer le blocage douanier et rendre performant toutes les régies financières; je ferai de l’investissement direct étranger comme priorité dans certains secteurs, je veux restructurer la SNEL  et  La REGIDESO, Je renégocierai le Contrat Chinois et tant d’autres dans les secteurs miniers, d’hydrocarbures, forestiers, télécommunication, assurances. Je multiplierai le budget national par trois, je ferai de l’agriculture, le moteur de développement et de croissance ; je ferai que tout congolais ait l’accès à l’éducation de base, à l’eau, l’électrice et soins de sante primaires. Je mettrai en place un programme de formation et d’éducation de la grande masse illettrée. Je fermerai tous les bars et bistrots de la rue, pour les relocaliser dans un endroit en dehors de la ville ; j’interdirai à toutes les églises des bruits qui dérangent le sommeil des paisibles citoyens ; on instaurera une distance de 500 mètres au moins entre deux églises et pas moins de 100 membres pour débuter une église en règle avec la  législation du pays ; Aucune personne ne peut aller au centre ville sans tenue de ville ; le port de tenue de ville est obligatoire même pour les chauffeurs et taximan ; toutes les universités du centre ville porteront une tenue de ville ; et l’école primaire sera gratuite sur toute l’étendue de la République. Voila ce que je ferai durant mes deux mandats... Comme certains programmes iraient au delà de deux mandats, je veux préparer un héritier politique, comme dernier chantier. …
Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Aimé Kazika a partagé la publication de Debriefing Média Channel.