Les combattants de la liberté de la deuxième génération : une longue et noble lignée s’achevait et recommençait ; un héritage léguait par Nelson Mandela.



Nelson Mandela restera l’un des hommes ayant marqué l’histoire du XXIè siècle. L’humanité en général et l’Afrique en particulier gardera un souvenir qu’il aura laissé au monde et à l’Afrique celui d’avoir donner naissance à une nouvelle génération des combattants de la liberté. Cette vague de la deuxième génération des combattants de la liberté sont confrontés à un type d’apartheid de la deuxième génération, plus féroce, plus méchant et inhumain qu’est l’apartheid connu par Nelson Mandela. Mandela lui-même a défini ce qu’un combattant de la liberté, ses caractéristiques, ses valeurs et son combat. Dans son fameux livre autobiographique «  Un long chemin vers la liberté », en anglais «  Long walk to freedom », Mandela dit ceci : C’est une longue et noble lignée s’achevait et recommençait. 

Un combattant de la liberté n’est que la somme de tous les patriotes africains disparus.
Un combattant de la liberté doit être animé par le courage, la sagesse et la générosité.
Un combat de la liberté doit savoir que l’abîme d’oppression crée de fois une grandeur de caractères.
Un combattant de la liberté doit savoir que la liberté est une victoire commune pour la justice, la paix et la dignité humaine.
Un combattant de la liberté doit savoir que la liberté est une émancipation politique.
Un combattant de la liberté est une richesse enfouie dans un sous-sol du pays comme les minéraux enfouis dans un pays.
Un combattant de la liberté est un homme et une femme qui risque et donne sa vie pour une idée.
Un combattant de la liberté supporte la brutalité et la torture sans craquer, en montrant une force et une résistance qui devient l’imagination.
Un combattant de la liberté, ressent aussi la peur mais peut le dissimiler derrière le masque de l’audace.
Un combattant de la liberté ne peut jamais perdre l’espoir et la transformation aura toujours lieu.
Il existe aussi d’autres catégories des combattants de la liberté que sont des hommes et des femmes ordinaires.
Un combattant de la liberté de la liberté doit connaitre ces principes : Au plus profond du cœur de l’homme réside la miséricorde et la générosité. Personne ne nait en haïssant une autre personne.
Un combattant de la liberté même aux pires moments de la vie, doit percevoir une lueur pour se rassurer et à permettre de continuer.
Un combattant de la liberté doit savoir que la bonté de l’homme est une flamme qu’on peut cacher mais qu’on ne peut jamais éteindre.
Un combattant de la liberté rentre dans la lutte sans faire illusion ni croire que le chemin serait facile.
Un combattant de la liberté ne regrette pas son engagement dans la lutte, et il est toujours prêt à affronter les épreuves.
Un combattant de la liberté place le peuple au-dessus de sa famille, il essaie de servir son peuple, et en servant le peuple, il y a risque de s’éloigner des obligations de fils, de frère, de père et de mère.
Un combattant de la liberté ne nait pas avec une faim de liberté ; elle se développe. Une faim de liberté pour son peuple, une réalité pour un combattant de la liberté.
Un combattant de la liberté est un jeune homme effrayé au début et devient quelqu’un d’audacieux, il peut changer la trajectoire.
Un combattant de la liberté doit savoir enfin, le chemin de la liberté est un voyage, plus long et plus difficile.
Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Aimé Kazika a partagé la publication de Debriefing Média Channel.