Articles

Affichage des articles du janvier, 2015

Si jeunesse pouvait…devenir le PANNEAU-STOP de la corruption !

Image

Programme JEA/JPO ONU 2015 (ouvert jusqu’au 12/02/2015)

Image
L’appel à candidatures pour les postes de Jeunes experts associés (JEA/JPO) au sein des Nations unies pour l’année 2015 sera ouvert à partir du jeudi 22 janvier à 8 heures jusqu’au jeudi 12 février 2015 à 15 heures (heure de Paris). Au titre de l’année 2015, 15 postes sont ouverts. Pour participer à cet appel à candidatures le Ministère des Affaires étrangères et du développement international appelle votre attention sur les éléments suivants : Etant donné le nombre important de candidats, seules les personnes retenues dans la perspective d’un entretien de présélection seront contactées. Il est inutile d’appeler à titre individuel pour s’enquérir des suites données à sa candidature. La DFI ne prodiguera aucun conseil personnalisé aux candidats durant la publication de l’appel à candidatures et le processus de recrutement. Sommaire Liste des postes pour 2015 et état d’avancement des sélections1 - Conditions minimales requises2 - Constitution du dossier de candidature3 - Mod…

Quand le gouvernement mobilise l’armée et la police, les jeunes dans la rue exploitent le potentiel du 5 ième pouvoir ou du web 2.0!

Les derniers événements qui ont marqué la #RDCla semaine du lundi 19 au jeudi 22 janvier 2015, me poussent à réfléchir sur le potentiel du 5 è pouvoir ou du web2.0 ! En effet, répondant à l’appel lancé par l’opposition pour contrer le pouvoir de #Kinshasaqui cherchait à tout prix à faire passer une loi électorale dont l’opposition jugée favorable au président Kabila dans laquelle, les élections présidentielles avaient comme préalables et conditionnalités, «  le recensement et l’identification de la population » ; la population particulièrement les jeunes de Kinshasa et de Goma, ont répondu à cet appel lancé pour une marche pacifique et démocratique tel que le prescrit la constitution de la RDC. Au lieu d’encadrer la marche et la population, le Gouvernement de la RDC, a mobilisé l’armée, la garde républicaine ainsi que la police pour barrer la route aux jeunes manifestants. Face aux armes impressionnantes déployées, Kalachnikov à la main, lance roquette, l’eau chaude, gaz à lacrymogène…

La loi électorale met Kinshasa et Goma à feu et à sang ! Et, la guerre des chiffres qui s’en suit: 42 morts ou 12 morts ?

Image
La loi électorale met Kinshasa et Goma à feu et à sang ! Et, la guerre des chiffres qui s’en suit: 42 morts ou 12 morts ?
Le lundi 19, mardi 20, mercredi 21 et jeudi 22 ont été des journées meurtrières pour les villes de Kinshasa et de Goma en République Démocratique du Congo. La raison est la loi électorale proposée par le gouvernement congolais, par l’entreprise du professeur Boshab, vice-premier ministre et ministre de l’intérieur dans le gouvernement d’Union Nationale. On se rappellera que c’est le professeur Boshab qui avait écris un livre qui a secoué le monde universitaire congolais sur la révision de la constitution, et ce livre a fini par être retiré du marché. Mais pour le lundi 19, l’opposition avait fait un appel à une marche pacifique pour contrecarrer l’assemblée nationale qui devrait voter la nouvelle loi électorale proposée par le professeur Boshab, en qualité du vice-premier ministre et ministre de l’intérieur. Selon l’opposition, cette loi pourrait permettre au pré…

RDC: Comme si le recensement de la population était de la peste!

Image
Libellés : , , En République démocratique du Congo, la tension monte entre pouvoir, opposition et même la société civile sur la fin du mandat de Joseph Kabila. La subordination de l’organisation des élections présidentielles au recensement de la population constitue aujourd’hui la principale discordance entre les parties, discordance portée par la révision de la loi électorale. Les congolais sont entre 65 et 70 millions, peut-être plus. Nul ne le sait avec précision. Si les élections de 2006, acceptées par plusieurs comme « démocratiques », n’ont pas posé beaucoup de problèmes, la fiabilité du fichier électoral avait lui un tout petit peu dérangé. Ce problème se fera beaucoup plus sentir dans la préparation des chaotiques élections de 2011. Durant de longs mois, voire plus d’une année, l’accès au serveur pour authentifier le fichier électoral a contribué à renforcer la tension et la suspicion entre le pouvoir et l’UDPS alors principal challenger. C’est dans ce pays…

Quand la police et les politiciens deviennent complices de la dictature en RDC !

Image