A chacun son tour chez le coiffeur dit un comédien Burkinabé !



Hier, vendredi 5 septembre 2014,  je devrais rentrer à la maison après le service. Il fallait emprunter le transport en commun, le nouveau moyen de transport appelé « TRANSCO », notre nouvelle société de transport public qui relie presque toutes les lignes urbaines. A ma  grande surprise, il fallait faire une file d’attente pour monter à bord selon les places assises. J’ai été un peu inquiet de constater que dans la file d’attente, c’est moi qui étais le dernier entre 120 è ou 122 è personne. Mais, j’avais oublié qu’après moi, il y aurait aussi des gens, qui seront les derniers. La particularité de ce bus, on n’y entre selon l’ordre d’arrivée, et il n’y a pas moyen de dépasser l’autre, question de patience et de se mettre en file d’attente. Pour paraphraser un comédien Burkinabét, « A chacun son tour chez le coiffeur ». Oui, pas question d’être pressé, mon tour devrait arriver et quand il fut arrivé et que je suis entré, j’ai retardé derrière moi, j’ai une fille de plus de 50 personnes et je me sentais soulagé ! Celui qui était devant moi, me dit, tu vois, nous sommes maintenant les premiers, c’est notre tour de monter. Oui, A chacun son tour chez le coiffeur. Cette réalité guide de fois notre vie, de pouvoir penser que nous sommes les derniers à hisser le sommet, à atteindre l’objectif. On se donne toute sorte d’illusion, oubliant que notre tour aussi viendra pour monter, pour aller si loin qu’on peut imaginer. Qui savait qu’après Bill Gates, on parlera de Mark Zuckerberg …, qui savait qu’on parlerait de Mo Ibrahim, qui savait qu’on parlerait de Aliko Dangote… qui savait qu’un Jeune Ingénieur pourrait vendre WhatsApp à Mark Zuckerberg  pour des milliards de US ?. Oui,  A chacun son tour chez le coiffeur dit un comédien Burkinabé…Tout n’est pas encore fini, il faut de la patience, car, ton tour aussi viendra.  C’est le conseil que je donne aux jeunes de notre génération, de ne pas être inquiet ni de se décourager.

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Aimé Kazika a partagé la publication de Debriefing Média Channel.