Débat sur l'avenir des jeunes!

Christian Kelende, Mon frère Aimé Kazika les gents aime bien brandir fierement vos doctorats et autres diplomes, c'est bien, et on est fiers de vous en tant que compatriotes mais ce qui est plus honorable, c'est de trasmettre votre competence et votre connaissance a la generation qui vient apres vous. Si vous aimez votre nation et si vous ne voulez pas la voir descendre d'avantage aux enfers, vous devez passer le baton a une autre generation. Comme dans une course de relais, les changements s'effectuent a des distances determinees. C'est le secret de la puissance de pays industrialises car ils savent passer le relais a une autre generation. L'africain par contre, il enrichit plus le cimetiere que ces enfants, car on l'enterre avec toute sa connaissance. Les jeunes ne sont pas interesses aux discours des politiciens electroniques et des politiciens sur papiers. Ils ont besoin d'actions concretes. Que la generation apres vous ne se souvienne pas de vous seulement par votre facon persuasive de defendre vos points de vue et gagner les debats sur des reseaux electroniques, mais que l'on se souvienne de vous par vos actions concretes envers cette generation. C'est le meilleur heritage qu'il vous reste a donner..... il y a 18 heures • J’aime • Christian Kelende Certains parmis vous, vous faites profiter enormement aux USA ou a l'Europe en exercant vos competences. Malheureusement, vos compentences ne profitent pas au Congo et encore moins a aucun jeune Congolais dans vos communautes respectives. Certains Congolais competents qui ont gagne un certain statut dans cette societe s'eloignent completement des jeunes Congolais et se mefient d'eux. Nous aimerions plutot que vous jouiez le role de "Big Brothers" qui encouragent les jeunes Congolais a reprendre le chemin de l'ecole, qui usent de toutes leurs connexions et influences pour permettre aux Jeunes Congolais de beneficier des privileges et opportunites dont vous jouissez dans les pays qui vous hebergent. Certains parmis vous, vous etes meme capables de sponsoriser un etudiant Congolais pour un semestre a l'universite. En faisant cela vous serez un hero inoubliable dans la vie d'un futur cadre Congolais. Cet investissement vaut mieux que des beaux discours... il y a 18 heures • J’aime • Christian Kelende Ainsi nous chers Aimé Kazika les jeunes Congolais d'aujourd'hui, nous devons être des bons étudiants de l'histoire de notre pays pour ne pas répéter les erreurs de nos aines. Nous devons être bien formes et nous devons être ouverts a toute possibilité d'apporter une contribution positive a notre pays. Quand une bonne formation rencontre l’opportunité de remplir des postes, le succès est inévitable. Si le succès tarde, garantissons au moins la formation de ceux qui viennent après nous..... (A SUIVRE) il y a 18 heures • Modifié • J’aime • Aimé Kazika très bien,...c'est qu'on appelle " les angels" dans le business, un mentor qui sponsorise et accompagne un jeune entrepreneur! il y a 18 heures • J’aime • 1 • Ladylupini Lupini Très bonne réflexion. Oh, que faire pour changement au moment où le creux s'enfonce. Notre jeunesse au lieu d'y reflechir non se distrait de la musique, soupou na tolo et surtout avec quelle base éducative. il y a 15 heures • J’aime • Eunice Makasi je pense que la responsabilite est partagée...les jeunes doivent apprendre des aines pour assurer le lendemain. helas les vieux se desengagent et les jeunes ne veulent plus des aines. ainsi l ecart se creuse, voila le point de depart. il y a 14 heures • Modifié • J’aime • 1 • Ladylupini Lupini Qu'est-ce qui est à la base de cet écart avant les années 90, les jeunes étaient à côté des ainés et la vie était autrement vécue. il y a 14 heures • J’aime • Christian Kelende Le Congo notre jeune pays, libre vers les années soixante, se trouve dans une situation stagnante aujourd’hui. L’exécutant n’arrive pas à suivre l’autorité gouvernementale, chaque année on proclame de nouveaux concepts de gestion du pays, de l’autosuffisance alimentaire au chemin d’avenir en passant par la municipalisation accélérée, les politiques changent de forme et de nom mais les problèmes demeurent. Je viens par ce texte mettre le doigt sur la cause de cette inertie...... 2 h • J’aime • Christian Kelende Chers Ladylupini Lupini l`histoire politique et sociale du Congo montre à quelle mesure la jeunesse congolaise a toujours été placée à côté dans les processus de décision tant au niveau national qu`international. Les générations précédentes n`ont rien fait pour donner aux générations futures des capacités et autres possibilités aux fins de leur permettre un épanouissement intégral.... 2 h • J’aime • Christian Kelende Les décades dictatoriales de MOBUTU et les différentes guerres de libération ou de rectification n`ont fait qu`avilir et affaiblir la jeunesse congolaise. Toute tentative d`émancipation était violemment réprimée car les dirigeants y voyaient un danger à leur autorité aveuglante et avilissante. Nous avons en mémoire les diverses manifestations estudiantines qui ont marqué l`histoire de notre pays à un tel niveau que certains étudiants furent même envoyés de force dans l`armée en guise de répression par la suite le régime Mobutu tout comme les gouvernements rebelles ont forcé des millions des jeunes congolais à l`exil ou à la résignation. 2 h • J’aime • Christian Kelende Chers Ladylupini Lupini, la jeunesse congolaise en a vu de toutes les couleurs ! Avec la venue, deuxième semestre 1996, de l`AFDL ( Alliance des Forces Démocratiques pour la Libération du Congo ), les jeunes se sont retrouvés embrigadés dans une lutte qu`ils n`avaient pas planifiée mais suite au manque d`encadrement et de vision commune ils se sont laissés idéologiquement corrompre. Bien sur que l`on ne peut parler de la chute de Mobutu sans parler de ces jeunes kadogos qui à travers souffrances de toutes sortes et morts précoces ont contribué de façon effective a cet événement historique de notre pays. C`est donc avec la guerre de Kabila que les jeunes ont ouvert les yeux partout au Congo et surtout dans le Kivu.... 2 h • J’aime • 1 • Christian Kelende Chers Aimé Kazika vers la fin du mois d`Octobre 1996, alors que la vie était tenue en haleine par les progrès des libérateurs et que le peuple réalisait que le mouvement n`était pas seulement constitué des saints et que les violations a l`égard des droits de l`Homme en général et ceux des jeunes en particuliers se multipliaient comme de la poussière en temps de saison sèche… Un groupe concerné de jeunes se réunissait, sous la houlette de M.Moise CHIRHA MASONGA, pour réfléchir sur la situation et tenter d`apporter sa contribution pour décanter la situation des jeunes congolais… 2 h • J’aime • Christian Kelende La jeunesse rêve d`un monde havre de paix où les Hommes vivent en pleine harmonie et donnent à la jeunesse les possibilités nécessaires à son plein épanouissement.... 1 h • J’aime • 1 • Christian Kelende Nous somme obligé de renforcer les capacités des jeunes afin qu'ils fassent valoir leurs points de vue et participent à la construction et au développement d`un monde de paix, d`amour, d`unité et de justice sociale...Chers Ladylupini Lupini 1 h • J’aime
Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Aimé Kazika a partagé la publication de Debriefing Média Channel.