La Journée internationale de la femme : le 8 mars 2015



En 2015, la Journée internationale de la femme, célébrée chaque année le 8 mars, mettra l’accent sur la Déclaration et le Programme d’action de Beijing, une feuille de route historique signée par 189 gouvernements il y a 20 ans qui établit le programme d’action pour la réalisation des droits des femmes. Bien que des progrès considérables aient été accomplis depuis, beaucoup de graves lacunes subsistent.
Dans le cadre de cette célébration, il est approprié d’évoquer l’acquis des femmes, d’avoir conscience des défis qui restent à affronter et de porter une plus grande attention aux droits des femmes et à l’égalité entre les sexes, afin que tous soient mobilisés et apportent leur contribution. Le Programme d’action de Beijing est axé sur 12 domaines critiques, et il comporte une vision d’un monde où chaque femme et chaque fille peuvent exercice leurs choix. Par exemple, elles doivent pouvoir participer à la vie politique, acquérir une éducation, bénéficier de revenus, et vivre dans des sociétés exemptes de violence et de discrimination.
À cette fin, le thème de la Journée internationale de la Femme cette année-ci sera l’appel vibrant lancé par ONU Femmes dans le cadre de sa campagne Beijing+20 : « Autonomisation des femmes – Autonomisation de l’humanité : Imaginez ! » Joignez-vous aux gouvernements et aux militantes et militants à travers le monde pour commémorer la conférence d’avant-garde de 1995, pour célébrer les nombreux résultats qui ont été obtenus depuis, ainsi que pour renforcer l’action visant à combler les écarts qui subsistent afin que  l’égalité des sexes devienne une réalité. 
Discours et messages :
"C’est en libérant le pouvoir des femmes que nous pourrons garantir l’avenir de chacun," déclare le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon dans son message à l’occasion de la Journée internationale de la femme.
Dans son message à l’occasion de la Journée internationale de la femme, la Directrice exécutive d’ONU Femmes Phumzile Mlambo-Ngcuka souligne que la parité entre les femmes et les hommes doit être instaurée avant 2030, afin que nous évitions la trajectoire de progression lente qui condamne un enfant né aujourd’hui à attendre 80 ans avant de vivre dans un monde équitable. Elle exhorte les pays à « accélérer la cadence » dans l’instauration de l’égalité des sexes, pour réaliser un 'monde 50-50' avant 2030.
http://www.unwomen.org/fr/news/in-focus/international-womens-day#sthash.X8gc0kK7.dpuf


Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Aimé Kazika a partagé la publication de Debriefing Média Channel.