Principe de Pareto ou loi de Pareto, « principe des 80-20 ou encore loi des 80-20 » !



«  Environ 80 % des effets sont le produit de 20 % des causes ».

Le principe de Pareto, aussi appelé loi de Pareto, principe des 80-20 ou encore loi des 80-20, est un phénomène empirique constaté dans certains domaines : environ 80 % des effets sont le produit de 20 % des causes. Il a été appliqué à des domaines comme le contrôle qualité. On considère souvent que les phénomènes pour lesquels ce principe est vérifié suivent une forme particulière de distribution de Pareto.

Naissance du principe
Le principe de Pareto doit son nom à l'économiste italien Vilfredo Pareto, qui à la fin du XIXe siècle analyse les données fiscales de l'Angleterre, la Russie, la France, la Suisse, l'Italie et la Prusse. Cette distribution est aujourd'hui connue sous le nom de loi de Pareto. Bien que les travaux de Pareto n'impliquent pas nécessairement une répartition 80-20, le qualiticien Joseph Juran utilise en 1954 l'expression « principe de Pareto » pour signifier qu'environ 80 % des effets sont le produit de 20 % des causes.
Quelques exemples :
  • gestion de stock - cette loi est également appelée loi ABC. Les ressources représentant 70 à 80 % du chiffre d'affaires (CA) sont rassemblées dans la classe A, les ressources contribuant entre 5 à 10 % au CA sont dans la classe C et la classe B rassemble les ressources intermédiaires2 ;
  • gestion des ventes :
  • gestion client : 80 % du CA est réalisé grâce à 20 % des clients,
  • services : 80 % des réclamations proviennent de 20 % des clients ;
  • gestion de projet : 80 % d'accomplissement d'une mise au point nécessite 20 % de l'effort ;
  • gestion de production : 20 % des produits représentent 80 % du CA. Cela permet de choisir sur quels procédés ou processus apporter des modifications en priorité ;
  • contribution écriture/lecture : 20 % de contributeurs pour 80 % de lecteurs.
Comment vivons nous la Loi de Pareto dans notre vie ?

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Aimé Kazika a partagé la publication de Debriefing Média Channel.