La voisine et le Coq…

Il y a une quinzaine d’année, j’avais reçu d’une ONG de la place, deux coquelets que j’ai élevé avec soin, et ce coquelet avait donné un hybride mâle qui avait un bon pelage, un bon poids vif et quand il marchait, comme si la terre tremblait. Le coq était bien connu dans le quartier dans tout le voisinage, car il était unique. Il pouvait sortir le matin et rentrer le soir sans inquiétude. Je ne voulais pas le manger car, en plus de qualités organoleptiques, il me procurait de la joie. Mais un jour j’avais décidé de pouvoir le manger, malheureusement, une voisine portait envie à mon cher petit coq sans pour autant le manifester. Le jour-j arriva, j’ai cherché mon coq pour qu’il soit mangé, hélas, le coq est resté introuvable. Mais par curiosité, je me suis décidé de vérifier dans la parcelle d’avant nous, j’ai vu les plumes rouges ressemblant à mon coq et quand je suis allé m’enquérir auprès de la sœur de la voisine, elle va me confirmer c’est sa sœur qui a bouffé mon coq. Chose étonnant, c’était une voisine avec qui on vivait très bien ; pourtant, dans son fonds du cœur, elle enviait mon coq ! Cela m’a étonné et m’a donné une leçon dans la vie, il existe des gens avec qui vous causez très bien, vous mangez bien avec lui, vous vous amusez bien, il vous sourit, mais hélas, au-dedans, il vous envie, et vous arrache ce qui est très cher telle que ma voisine. Ne vous fiez pas aux apparences car l’apparence est de fois trompeuse comme ma voisine! Beaucoup de personnes, beaucoup de nations, beaucoup d’amis agissent comme ma voisine !
Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Aimé Kazika a partagé la publication de Debriefing Média Channel.