Si l'échec était la clé du succès!

Si l'échec était la clé du succès! Cette affirmation serait difficile à être acceptée. C'est normal puisque, l'homme n'est pas habitué et ne peut s'habituer aux échecs. L'homme dans sa nature aime le succès, la réussite et la gloire, mais quand il s'agit de l'échec, là, il y a toute sorte d'explication et d’interprétation. Pourtant, l'échec fait parti de la vie de tout homme. L'apprentissage par les échecs, est très difficile à digérer et la jeunesse actuelle n'est pas prête à l’avouer comme moyen de se renforcer. C'est une philosophie qui ne passe par les oreilles des jeunes. Nous aimerions gagner et réussir avec facilité; nous aimerions monter le sommet sans difficulté. Mais n'oublier pas que l'échec est une école d'apprentissage qui reste le mieux que l'apprentissage par la réussite. L'échec devient source de succès quand on apprend à se relever, quand on apprend à avancer, quand on analyse les sources et les causes de l'échec. L'échec peut être source d'une nouvelle motivation. En ce moment là, l'échec devient la clé du succès. Un jour, on m'a posé la question de savoir, entre une entreprise en pleine croissance et en pleine expansion, et celle en difficultés, laquelle aimerez vous? J’ai répondu, j’accepterai une entreprise en difficultés, où le besoin en liquidité se fait sentir, où le besoin en fonds de roulement est une priorité, où le personnel est très démotivé, où le bilan est déséquilibré, etc...Mais dans une entreprise en pleine croissance et en expansion, où tout marche bien, moindre échec et crise, risque de tout faire écrouler. Beaucoup ont réalisé des exploits pendant qu'il y a eu des crises et des échecs. Apprenons à capitaliser les échecs, car, ils peuvent être source de succès.
Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Aimé Kazika a partagé la publication de Debriefing Média Channel.