La valeur culturelle d’une forêt !




La forêt a non seulement une valeur écologique, alimentaire en pourvoyant aux habitants la nourriture nécessaire pour assurer son existence mais, elle a aussi une valeur culturelle non négligeable. La forêt  fournit certains matériaux de construction et, certaines essences regorgent des qualités intrinsèques servant des médicaments essentiels. A coté de cela, la forêt a une valeur économique car elle assure des moyens économiques rentables et utiles dans la société. Mais, une dimension qu’on a toujours oublié, négligé et bafoué, c’est la valeur culturelle d’une forêt. Petite soit elle, la forêt possède et incarne une dimension culturelle. Les populations riveraines utilisent la forêt comme substrat de la culture. C’est dans la forêt que certaines rites et rituels sont menés, d’autres possèdent de cimetières dans les forêts et les cérémonies funéraires se déroulent là bas aussi. On raconte même, certains grands chefs traditionnels sont restés immortels et embaumés dans des forêts et leur cérémonie d’investiture se passent en plein milieu de la forêt. Dans d’autres cultures,  il existe des jours, des heures et des mois dédiés aux ancêtres qu’il ne faut pas se rendre en forêt. Ils respectent en soi cette valeur culturelle de la forêt. En coupant la  forêt, non seulement on détruit la biodiversité qui y existe, mais on détruit aussi un substrat qu’est la culturelle. En préservant une forêt, on préserve également la valeur culture qui y est attachée.
Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Aimé Kazika a partagé la publication de Debriefing Média Channel.