Silence de la Communauté Internationale face aux tueries de #Beni: Trop c’est trop !



Il y a une année jour pour jour j’écrivais pour Beni : « http://www.voicesofyouth.org/fr/posts/la-ville-de-beni-est-devenue-le-theatre-de-la-mort-par-la-machette---ou-est-l-autorite-de-l-etat-. 

Mais....actuellement, la situation n'a pas changé...
 
Les récents événements de l’actualité en RDC sur les tueries qui ont frappés le village  Erengeti, le 04 mai 2016,  à 60 kilomètres de Béni dans la région du Nord-Kivu en République Démocratique du Congo, constituent  une humiliation pour la population vivant dans cette partie du pays et pour le peuple Congolais. 

Selon les chiffres qui varient des uns des autres, on recense à 17 personnes tuées par les attaques récurrentes des présumés rebelles ougandais des ADF dans la région. A cela s’ajoute à plus de 500 civils depuis 2014, selon l’ONU…. Pourquoi s'attaquer à ces nombreuses innocents sans force ni défenses? 

Ces nombreux enfants innocents tués, ces nombreuses femmes massacrées et ces populations tuées à coup de machettes et haches, ne sont pas de combattants…ce sont des civils. Hélas, la communauté internationale « silencieuse» devant ces massacres inhumains, gardent un silence de mort…pourtant, le mandat de la Mission Onusienne en RDC n’est-il pas de protéger les civils ! 

Où est cette protection ? On est en face de la complicité ou à l’incapacité de la communauté internationale? Utilisant drones et armes de la dernière technologie et dernière génération, et la Monusco et la FARD (Force Armée de la RDC) restent incapables de maitriser un groupe d’individus usant les moyens rudimentaires, la machette, la hache et les armes légères ; Trop c’est trop.
 
Nous demandons à la communauté internationale de tourner ses regards vers #Beni…A Beni, les enfants méritent une meilleure protection…sinon, cette même communauté internationale sera complice de ce génocide congolais. N’attendez pas qu’un tout un village soit décimé avant d’agir, agissez dès maintenant…


Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Aimé Kazika a partagé la publication de Debriefing Média Channel.