Le sosie d’Obama…Et si le costume faisait le président ?!




 
Photo: http://www.aish.fr

Ce matin, j’ai lu cette histoire écrite par  Sara Debbie Gutfreund  qui m’a bouleversée. Il raconte l’histoire d’un certain Louis Ortiz, qui  était un Porto-ricain au chômage vivant dans un taudis. 

Un jour, il buvait dans un bistro du quartier et le le barman lui lança : « Tu sais à qui tu ressemblerais si seulement tu te rasais la moustache? A Obama ! Ma parole, tu es sa copie conforme ! ».

Notre pauvre Louis Ortiz, ne pouvait se contenir ni résister, retourna directement dans son taudis et commença directement s'observer longuement devant le miroir. Puis il se rasa la moustache. Il jeta ses habits crasseux et déchirés, il ouvrit son placard et enfila ses plus beaux vêtements.

Une fois sorti de son appartement, il trouva une opportunité d’emploi pour un magazine et commença à jouer dans le film, étant donné qu’il se ressemblait à Obama. Partout où il va, les gens veulent lui serrer la main et s’agglutinent autour de lui.  Depuis ce jour, lorsqu’Ortiz s’habilla comme le président, il se mit à agir comme un président.

Conclusion : «  nous avons souvent tendance à sous-estimer l'importance de notre apparence extérieure. « C’est l’intérieur qui compte », entendons-nous dire. Cet adage n'est pas faux, mais la réalité est un tantinet plus complexe. Certes, notre valeur personnelle est beaucoup plus importante que notre apparence vestimentaire. Mais d'un autre côté, les vêtements que nous portons possèdent un impact indiscutable sur notre personnalité et notre comportement. Lorsque Louis Ortiz s’habillait comme le dernier des mendiants, il se considérait ainsi. Lorsqu’il s'habilla comme le président, il se mit à agir comme un président. Il commença à marcher différemment, à parler autrement. Et au bout du compte, son regard sur lui-même et sur le monde s'en retrouva métamorphosé. ».

Nous habiller comme les personnes que nous admirons peut nous rapprocher d’eux et nous aider à leur ressembler. C'est l'intérieur et l'extérieur réunis ensemble qui comptent, reliant nos comportements et notre aspect vestimentaire à notre Moi intime.

C’est ce que ce que les psychologues appellent « les habitudes fondamentales », ces habitude qui ont des répercussions fondamentales sur notre vie quotidienne.


Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Aimé Kazika a partagé la publication de Debriefing Média Channel.