Un calendrier électoral qui vaut 1Milliard de dollars et plus! De quoi se frotter les mains !



La journée d’hier jeudi 12 février 2015, a été marquée par une psychose dans la ville de Kinshasa. Depuis les récents événements du 19 au 21 janvier 2015,  tous les yeux  sont braqués sur la CENI. L’attente de la publication du calendrier électoral global a laissé la place à la loi électorale qui a mis Kinshasa et Goma à feu et à sang. La population de la RDC, tous, à Kinshasa en particulier, on ne savait pas ce qui devrait se passer après cette publication. Ainsi, dans la soirée, le transport s’est fait rare au niveau du grand centre ville, l’embouteillage qui s’en est suivi. A l’origine, l’approche de la publication par la CENI. Ainsi, la précipitation de pouvoir rentrer le plutôt possible, car, on ne sait jamais, ce  qui peut arrêter.
Comme l’a si bien dit, quelqu’un « ….la situation reste toujours tendue ; tout risque de s’embraser  à tout moment ». La prudence oblige, la sécurité des biens s’impose ! Il fallait rentrer à la maison à temps. Dans cette ambiance de pouvoir trouver le moyen de transport, une psychose inouïe s’est installée, certains ne comprenaient même pas la raison de l’embouteillage, on pensait c’était la situation normale. Mais, le suspens a été levé hier dans l’après-midi, quand la CENI (Commission Electorale Nationale Indépendante) a publié le calendrier global des élections en RDC. Toute fois, beaucoup d’observateurs sont encore sceptiques quant à la faisabilité des moyens et du temps car,  Selon le président de la #Ceni, l’organisation de ces élections nécessitera 1 145 408 680 dollars américains. #RDC.
Est-ce, la CENI a réellement besoin de ce montant ou c’est le manœuvre du gouvernement pour bloquer la machine électorale ? Certains pensent que le gouvernement est derrière cette somme colossale étant donné qu’avec la loi électorale, la population a dit Non, maintenant, la question sera où trouver l’argent pour financer les élections.
Faudra t-il compter sur les partenaires internationaux, sans oublier que, la main qui donne c’est celle qui dicte le jeu ou bien, le gouvernement congolais va puiser dans sa propre poche comme cela l’a été en 2011 ! Autant d’interrogations qui hantent l’esprit des hommes avertis.
Quant au chronogramme fixé pour les élections provinciales, municipales, urbaines et locales, c’est le 25 octobre 2015 ; les résultats seront annoncés le 10 décembre. Les sénateurs seront élus le 17 janvier 2016 alors que l’élection des gouverneurs et vice-gouverneurs aura lieu le 31 janvier 2016. Quant aux législatives et présidentielles, c’est fixé au 27 novembre 2016, la proclamation des résultats provisoires de l’élection présidentielle aura lieu le 7 décembre 2016. Les résultats définitifs seront annoncés le 17 décembre 2016. Le nouveau chef de l’Etat prêtera serment le 20 décembre 2016. Voilà ce que tous les acteurs politiques et l’ensemble de la RDC attendait de la CENI. Les voix s’élèvent déjà  pour manifester le scepticisme quant au calendrier.
Pourtant, Russ Feingold, l'envoyé spécial des Etats-Unis dans la région des Grands Lacs l'a rappelé, le lundi 9 février, au cours d'une conférence de presse à Kinshasa, que Washington n'a pas changé de position sur le processus électoral en RDC et dans la région. La Constitution devra être respectée et les élections devront se tenir dans les délais. C’est un défi de taille pour la RDC.
Dans ces conditionnalités du temps et des moyens d’une part et de l’exigence des élections d’autre part, le gouvernement mettra t-il la main dans sa poche pour libérer 1 145 408 680 dollars américains ? Seul l’avenir nous donnera raison.
Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Aimé Kazika a partagé la publication de Debriefing Média Channel.