Quand l’Afrique souffre de la crise de la succession

Le 15e Sommet de la Francophonie m’a enseigné une chose. Couplé aux derniers événements politiques dans différents pays, je réalise que l’Afrique souffre d’un mal profond qu’il faut extirper: c’est la crise de la succession! Je ne suis pas contre l’élection de Mme Michaelle JeanF, à la tête de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), mais, je pense que le Burkina Faso a perdu la donne, le Congo-Brazza était fâcheux… sans oublier peut être d’autres challengers moins connus qui pouvaient se présenter en candidat valables, mais, qui ne l'ont pas fait pour la simple raison que dans nos sociétés africaines la culture de préparer une succession n’existe plus. Je pèse mes mots, elle n’existe plus…pour dire qu’elle a existé dans le temps ! Cette affirmation se confirme bien dans plusieurs domaines de la vie. Si dans le domaine politique, nombreux présidents africains ne veulent pas quitter le pouvoir, parce qu’ils ne préparent en aucun cas leur successeur, et si cela est fait, c’est son propre fils qui est préparé. Dans le domaine des entreprises, la relève est difficile à assurer et on se retrouve avec une vielle génération accrochée au pouvoir et dans les affaires d’une part, et de l’autre coté, une jeunesse non préparée ni expérimentée pour assurer la succession, ainsi va la vie en Afrique. Cette crise alimente de nombreux conflits même dans les familles où plusieurs parents ne préparent d’aucune manière leurs fils pour assurer la succession après leur départ, et la maladie comme un cancer gangrène l’Afrique entière. L’Afrique gagnerait dans la représentation au plus haut niveau politique si un africain dirigeait l’OIF, même si Mme Michaelle JeanF a toutes les qualités, compétence et confiance, mais hélas, faute de la préparation de la succession, une fois de plus, l’Afrique a perdu à Dakar. Cette maladie doit être traitée et cette crise doit être évitée par une préparation soutenue dans tous les domaines de la vie sociale, économique, politique, culturelle et spirituelle.
Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Aimé Kazika a partagé la publication de Debriefing Média Channel.