La rentrée scolaire en République Démocratique du Congo : les mêmes interrogations chaque année !


Photo tirée du site de web de la radiookapi.net
Photo tirée du site de web de la radiookapi.net
En République Démocratique du Congo, la rentrée scolaire 2015-2016 est toujours fixée le premier lundi du mois de septembre. Pour cette rentrée scolaire, c’est le lundi 7 septembre 2015 que les élèvent reprendront le chemin de l’école.
 
Vêtus en uniforme bleu et blanc, les élèves de la République Démocratique du Congo sont attendus pour les uns à 7h30’ et pour d’autres à 12h00’ selon que l’on est de la vacation avant-midi ou de la vacation après-midi.
Mais, pour permettre une rentrée scolaire en beauté, les parents en RDC se posent autant de questions et ces questionnements restent toujours les mêmes, presque chaque année. Une simple promenade dans les grands marchés traduit la triste réalité que vivent les parents. 

En effet, à chaque rentrée scolaire en RDC, la difficulté de la ligne « dépenses en fournitures scolaires » qui comprennent, les uniformes, les fournitures etc… se pose avec acuité. Où trouver de l’argent et comment satisfaire les enfants qui doivent être prêts dans une semaine pour retrouver le chemin de l’école? 

A une semaine de la rentrée, les parents pour la plupart, sont dans l’incapacité de pouvoir satisfaire les besoins primaires des enfants en termes de fournitures scolaires. Si la coutume générale exige qu’une nouvelle tenue soit procurée à l’enfant pour la nouvelle année, un parent moyen avec plus de 4 à 6 enfants à l’école, ne saura pas satisfaire tous les enfants dont la moyenne par enfant peut aller jusqu’à 50 à 100 USD pour préparer la rentrée scolaire en achetant toutes les fournitures scolaires exigées. Ainsi, beaucoup d’enfants sont sacrifiés, et d’autres sont dans l’obligation de porter les habits de leurs grands frères de l’année et d’autres enfin, portent des vieux habits faute de moyens pourvus que la rentrée ait lieu. 

Le manque de travail et le sous paiement couplés à la pauvreté généralisée sont à l’origine de ces genres de questionnement qui reviennent chaque année à la nouvelle rentrée scolaire. On entend ce genre de refrain : « il n’y a pas d’argent pour préparer la rentrée » ; « nous sommes impayés », « l’argent ne circule pas », « l’Etat congolais ne prend pas en charge les frais de fournitures… etc ».
Entre temps, l’Etat congolais avec ses partenaires font des campagnes sur la gratuité de l’enseignement et/ou sur l’inscription massive des enfants en âge de scolarité. Malgré l’inscription des enfants à l’école, l’épineux problème des fournitures scolaires n’a jamais été résolu ; pourtant, il constitue un frein pour beaucoup de parents moyens. 

Ainsi, nous pensons que le gouvernement congolais à travers son Ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Initiation à la Nouvelle Citoyenneté (MEPS-INC) en charge de l’enseignement primaire et secondaire, va réfléchir de manière durable sur cet épineux problème des fournitures scolaires, qui constituent également, une autre pair de manche des problèmes de l’enseignement en RDC
Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Aimé Kazika a partagé la publication de Debriefing Média Channel.